Utiles - info3000

Le jardin de ceux qui sèment.
Hiver 39
Aller au contenu

Utiles

Jardin
Pesto d’ortie
 
A l’apéro sur des toasts ou encore en accompagnement d’un riz ou des pâtes, le pesto d’ortie "maison" est un délice !
 
Ingrédients : 100 g de pousses d’ortie,  250 ml d’huile d’olive, 3 gousses d’ail, 1 cuillère à soupe de vinaigre, 1 bonne cuillère à soupe de sauce soja, noix (Les noix donnent du croquant à votre pesto, vous pouvez les remplacer par des noisettes ou des amandes. Le parmesan en poudre est également délicieux ajouté à cette préparation.)
 
Préparation : 15 minutes
1. Effeuillez les tiges d’ortie. Lavez les feuilles à l’eau claire puis essorez-les.
2. Pressez les gousses d’ail, hachez l’ortie et le mettre dans le mortier.
3. Pilez l’ortie et l’ail dans le mortier en introduisant progressivement l’huile d’olive.
4. Incorporez le vinaigre et la sauce soja.
5. Ajoutez-y quelques noix concassées.
6. Mettez le pesto en pots. Pour pouvoir le conserver plusieurs jours au réfrigérateur, recouvrez-le d’une couche d’huile d’olive.

Du café contre les fourmis

 

Les fourmis ont une détestable habitude : elles adorent emporter les graines de semis dans leur four­milière et leur garde-manger.

Mais cela n'arrivera pas si vous saupoudrez vos semis avec du marc de café.

Il n'y a rien de mieux pour éviter que les fourmis ne viennent piller vos précieux semis.


Duo de choc
 
Le bicarbonate de soude et le sucre en poudre forment un formidable duo de choc contre les fourmis. Et même si elles ont une incontestable utilité dans l'en­vironnement, les voir crapahuter n'importe où dans le jardin ou sur la terrasse, voire dans la maison, n'a vraiment rien de réjouissant.
 
Première chose à faire : repérez la fourmilière.
 
Ensuite, disposez tout autour de l'entrée un mélange savamment dosé de bicarbonate de soude et de sucre en poudre, à raison de trois doses de bicarbonate pour une dose de sucre. Attirées par le sucre, les fourmis ingurgiteront également le bicarbonate qui est une substance qu'elles sont tota­lement incapables de digérer.
Le purin d'ortie ne s'utilise pur que lorsqu'il est employé comme désherbant naturel. Dans tous les autres cas, il faut impérativement diluer la prépara­tion à une concentration de 5 à 10 % selon les végé­taux qui en ont besoin. Habituellement, on utilise une dilution à 5 % en pulvérisation foliaire (c'est-à-dire sur les feuilles) et à 10 % (voire parfois à 20 %) en arrosage au pied des plantes.
 
- Utilisez du purin d'ortie au moment des plus forts changements de température.
 
- Au potager et au verger, pulvérisez le purin d'or­tie lorsque les fruits ou les légumes commencent à apparaître.
 
- Si vous voulez favoriser une bonne cicatrisation des feuilles, pulvérisez le purin d'ortie après une averse de grêle.
 
- Effectuez un arrosage de purin d'ortie après les plantations au printemps et en été.
 
- Traitez les arbres fruitiers une fois au cours de l'hiver.
 
- Évitez de traiter le verger et le potager juste avant les récoltes de fruits ou de légumes.
 
- Évitez la pulvérisation directe sur les feuilles des plantes de la famille des Solanacées : les poivrons, les tomates...
3000
Retourner au contenu