MED - info3000

Aller au contenu

MED

SANTé
L'éclairage artificiel responsable de l'INSOMNIE
Impossible de jouir d'un sommeil réparateur quand les lumières de la ville filtrent à travers les fenêtres !
Des chercheurs coréens viennent de montrer que la pollution lumineuse est responsable d'insomnie chez les personnes de plus de 60 ans.
Pour preuve, les habitants des régions les plus exposées aux lumières nocturnes sont davantage susceptibles de consommer des somnifères et,
qui plus est, à dose élevée et sur une longue durée.
Des traitements qui ne sont pas sans risque sur la santé (on les soupçonne d'augmenter le risque de démence !), tout comme le manque de sommeil.
4 gestes simples pour dormir à poings fermés
Vous pouvez naturellement stimuler votre sécrétion de mélatonine pour mieux dormir.
Voici quatre conseils faciles à appliquer :
 
N°1 Restez calme avant le coucher
Il est important d’éviter les activités sportives tard le soir. Autrement, vous serez trop excité.                          
2 heures de calme avant le coucher est un bon tampon.

N°2 Dormez dans l’obscurité totale
Dormez dans une chambre plongée dans le noir le plus complet – sans la moindre lumière venant de l’extérieur.
Si possible, portez un masque sur les yeux, comme ceux utilisés pour les vols long-courriers.

N°3 Si vous devez vous lever, utilisez des lumières douces
Si vous avez besoin d’aller aux toilettes durant la nuit, n’allumez jamais une lumière trop vive.
Préférez une lumière très douce, rouge ou jaune, ou un éclairage dans le couloir à l’extérieur de la chambre afin d’éviter une lumière directe.
Le taux de mélatonine chute à cause d’une forte lumière.
Lorsque vous vous réveillez la nuit, même une exposition très courte au spectre blanc ou bleu (typique de la plupart des ampoules incandescentes)
peut interrompre la production de mélatonine par la glande pinéale, ou épiphyse, pendant plusieurs heures.

N°4 Réduisez les champs magnétiques
Évitez tout fil électrique, et le WIFI, près de votre lit. Les champs électromagnétiques qu’ils créent diminuent la production de mélatonine durant la nuit.
 

Retourner au contenu